Chirurgie réparatrice post grossesse : je ne supportais plus ma poitrine

À la base, j'ai une forte poitrine, je fais un bon 105E... Avec ma grossesse, ma poitrine a quasiment doublé de volume. Autant dire que je n'arrivais à plus rien faire. Je ne savais plus comment m'habiller, plus rien ne m'allait. Impossible de fermer, mes chemises, mes manteaux et autres vestes. Je ne trouvais plus de soutiens-gorges à ma taille. Ma poitrine était devenue complètement disproportionnée par rapport au reste de mon corps. Et comme si ça ne suffisait pas, je souffrais de maux de dos insupportables.


Après l'accouchement, je m'attendais à ce que ma poitrine retrouve sa taille initiale mais c'est tout l'inverse qui s'est passé, ça a continué à grossir. L'allaitement n'aidant pas ma poitrine est complètement retombée, elle n'avait plus de forme mais restait toujours aussi imposante. J'ai très mal vécu mon allaitement mais il me tenait tellement à coeur et je suis fière d'avoir tenu 9 mois. J'étais sujette aux engorgements et par deux fois je me suis retrouvée aux urgences à cause de cela.

C'était dur physiquement mais aussi mentalement. Je ne reconnaissais plus mon corps, j'étais mal dans ma peau. C'était devenu handicapant au quotidien, les gestes les plus anodins comme me baisser, porter ou courir étaient devenus un supplice.


La libération est arrivée 3 ans après mon accouchement lorsque j'ai pu bénéficier d'une prise en charge de ma réduction mammaire. Bien que l'opération et ma convalescence aient été particulièrement douloureuses, j'étais soulagée. Les 6 premières semaines, j'étais sous morphine, je ne supportais pas le moindre effleurement. Je me rappelle m'être réveillée de mon opération en hurlant. Mon couple en a pâti même si j'ai la chance d'avoir un mari compréhensif et attentionné. Puis petit à petit, j'ai recommencé à vivre normalement : porter mon enfant, m'habiller comme je le souhaite, faire du sport. J'ai appris à connaître ce nouveau corps et à l'aimer. Aujourd'hui, mes cicatrices ont quasiment disparues. Et si c'était à refaire, je le referai.

Contact 

E-mail : hello@mamalova.org

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
La lettre Mama Lova

© 2020 par Mama Lova.